Budget du Québec 2010-2011 : Les organismes communautaires en santé et services sociaux dénoncent les mesures réduisant l’accès aux soins et l’absence de soutien du gouvernement !

Budget du Québec 2010-2011 : Les organismes communautaires en santé et services sociaux dénoncent les mesures réduisant l’accès aux soins et l’absence de soutien du gouvernement !

 MONTRÉAL, le 30 mars 2010 – La Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC) et la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB) dénoncent ce budget du gouvernement du Québec qui s’attaque de plein fouet au droit à la santé et n’accorde pas le financement nécessaire aux organismes communautaires en santé et services sociaux.

Les mesures régressives envisagées pour financer le système de santé, dont la contribution santé et le ticket modérateur, auront des impacts importants sur la population du Québec. Il est impensable que l’objectif de rationalisation des dépenses en santé du gouvernement se fasse avec un tel outil qui imposerait de nouveaux tarifs à la population.

L’annonce de 1,7M$ d’augmentation met en colère le mouvement qui attend depuis des années un soutien financier du gouvernement à la hauteur de ses besoins, qui sont de l’ordre de 189 millions de dollars par année. Cela représente 0,4% d’augmentation, ce qui ne couvre même pas l’augmentation du coût de la vie estimé à 2% pour 2010.

« Comment un gouvernement qui prétend s’occuper en priorité de la santé et du bien-être de sa population peut-il refuser son soutien aux organismes qui viennent en aide à des centaines de milliers de personnes parmi les plus démunies? C’est un choix inexplicable et inacceptable!» dénonce Sébastien Rivard, porte-parole de la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires.

Le gouvernement disposait pourtant de nombreux outils pour lui permettre d’améliorer les services essentiels à la population du Québec en allant chercher les ressources nécessaires auprès des mieux nantis, notamment par des impôts plus progressifs.

« En plus de réduire l’accès aux soins, le ticket modérateur et la contribution santé abaissent les soins de santé au rang de biens marchands alors qu’il s’agit d’un service public. La population se retrouve ainsi à financer les « bonnes performances » comptables des établissements de santé en fonction de leur rentabilité » a précisé Mercédez Roberge, coordonnatrice de la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles.

La CTROC réunit 16 Tables régionales d’organismes communautaires. Quant à la TRPOCB, elle rassemble 35 regroupements provinciaux. Ensemble, elles réunissent plus de 3000 organismes communautaires œuvrant dans tous les domaines de la santé et des services sociaux du Québec.

–          30 –

Source: Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC) (www.ctroc.org); Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB) (www.trpocb.org)

Informations : Mercédez Roberge, coordonnatrice de la TRPOCB, 514-721-7826 (cell), 514-844-1309 (bureau). Sébastien Rivard, porte-parole de la CTROC, 514-277-1118.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :